Err

Suivez-nous

Toile de Crash

PRIX SUR DEMANDE
Demande d'information
Toile de Crash
  • Toile de Crash
  • Toile de Crash
John Matos, bien connu sous le blaze de CRASH, est un artiste américain d’origine portoricaine. Issu du mouvement Pop Art et Post-Graffiti des années 80, il est l’un des protagonistes majeurs de la scène Street art New-Yorkaise. Il est né le 11 octobre 1961 dans le Bronx (NY).

John Matos a toujours dessiné. Son pseudo CRASH il le choisit après avoir accidentellement effacé toutes les données mémoire de l’ordinateur de son lycée, un ‘crash’ informatique selon lui.

Audacieux, il est particulièrement réputé pour son jeu de lettrage et pour son innovation dans le ‘wild-style’. 

Il affiche un peu partout son blaze dans le Sud du Bronx et expérimente différentes techniques. Il développe un style graphique fort, coloré et esthétique.

Il rejoint un petit groupe de writers plus âgé, un crew nommé Rock Stars (Daze, Kel), avec lequel il participe à des expéditions nocturnes et partage sa passion pour le Graffiti. Ensemble, ils bombent les lignes de métro du Bronx, mais aussi les voitures et les murs délabrés.

Il s’initie à un nouveau médium et commence à s’exprimer sur toile. En 1979, il rejoint le Studio Graffiti qui permet aux artistes de cette époque (Dondi, Futura , Daze, Kel…) de passer à la toile. 

Au début des années 80, sa carrière en galerie est lancée. 

Crash s’exprime librement et se fait rapidement remarquer en réalisant des fresques murales : à la Fashion MODA (« Graffiti Art Success for America », 1980), puis à la Real At Ways (1981). ll se lie d’amitié avec des artistes comme Basquiat, Keith Haring, Kenny Scharf... C’est d’ailleurs grâce à son ‘réseau’ qu’il réalise sa première vente en 1981, lors d’une soirée organisée par des amis dans un Club branché de NY. 

En 1983, la Galerie Sidney Janis le représente et sa notoriété ne cesse de croître. 

Il sera invité à exposer aux quatre coins des U.S.A, et un peu partout en Europe.


Ses œuvres figurent parmi les plus grandes collections mondiales (le MOMA de New York, le Brooklyn Museum Art, le Musée d’Art Moderne de Paris, le Stedelijk Museum d’Amsterdam). Il est exposé aux quatre coins des U.S.A et en Europe (Pays-Bas, France, Italie, Espagne, Suisse, Allemagne, Belgique, U.K, etc).

Articles complémentaires
Toile de Crash
Toile de Crash